La perception en couleurs des animaux

    La vision dichromate est la vision la plus répandue chez les mammifères et même chez certains poissons. Tandis que la vision trichromate est répandue chez les primates, insectes et certains poissons.

   Pour percevoir le monde en couleur, les animaux doivent possèder deux pigments. En effet, ci ceux-ci n'en ont qu'un, ils ne peuvent voir qu'en gris. Mais les animaux ont-ils la même perception en couleur que les humains? Comment perçoivent-ils le monde? Avec le chat, l'aigle et le poisson nous comprendrons leur vision colorée.

                     1. Le chat

   Le chat est un mammifère dichromate, un peu presbyte (lorsqu'on ne voit pas de près) et nyctalope : faculté de voir dans la pénombre. Mais, le chat ne voit pas dans l'obscurité totale.

   En effet, celui- ci possède une membrane réflectrice derrière la rétine, ce qui lui permet d'avoir une excellente vision nocturne. Le jour, le chat n'est pas très performant; il accomode mal et n'a pas de vision précise des objets.

   Rétraction de la pupille du chat                                                                                                                       


    Mais, ce félin a un atout : ses pupilles à géométrie variable sont capables de s'ajuster automatiquement à l'intensité de la lumière disponible. C'est pourquoi, en pleine lumière, sa pupille se réduit à une mince fente; alors qu'en pleine nuit, sa pupille est un gros rond. Il possède aussi une membrane réfléchissante derrière la rétine : le tapetum lucidium qui lui permet de capter la moindre parcelle de lumière. Ainsi, sa sensibilité est accrue et son image améliorée. C'est cette couche pigmentaire qui explique que ses yeux brillent la nuit.

  

Contrairement à l'homme, le chat n'a pas de fovéa mais une area centralis pour détecter les couleurs. La différence avec l'homme c'est que l'area centralis chez la chat contient des bâtonnets tandis que la fovéa n'en contient aucun. Son area centralis est de forme circulaire; c'est la zone rétinienne la plus riche en cônes. Dans sa totalité, la rétine possède entre 230 et 250.000 cônes; 6 fois moins que l'homme.

   Les chats ne possèdent que deux types de cônes; S (Small) et M (Medium), dont 80 à 90% de cônes M et 10 à 20% de cônes S.

  -Les cônes S possèdent un photopigment sensible aux courtes longueurs d'ondes et ont un maximum de sensibilité aux alentours de 447 nm; les chats sont donc sensibles à la couleur bleue.

  -Les cônes M possèdent eux un photopigment sensible aux moyennes longueurs d'ondes et ont un maximun de sensibilité aux alentours de 554 nm; les chats sont donc sensibles également à la couleur verte.

   La chat ne possède pas le troisième type de cône L (Large) qui est chez l'homme pour la couleur rouge. Ainsi, leurs palettes de couleur tourne autour du bleu et du vert avec des couleurs plutôt pastels.

le spectre félin le spectre félin                           le spectre humain le spectre humain

                    2. L'aigle

   L'aigle est à l'opposé du chat. C'est un rapace diurne qui possède une excellente vision de jour, avec un champs de vision de 270°. Il chasse entre le lever du jour et le coucher. Grâce à sa vue perçante, il peut voir jusqu'à 2km en accomodant facilement rapidement. Ainsi, il verra une image très précise d'un objet éloigné.

   Son excellente vue est due à son système optique d'agrandisement et à sa double fovéa:

-sa première fovéa: fovéa monoculaire qui est à l'endroit habituel: au centre de la rétine. Elle permet une vision panoramique.

-sa deuxième fovéa: fovéa binoculaire, temporal qui est plus petit. Cette fovéa permet une vision plus précise de la partie du champs qui se situe directement devant l'oiseau, une vision en trois dimensions.

   Egalement, l'oeil de l'aigle possède une membrane vasculaire appelée peigne qui se situe au fond de son oeil. Elle est pigmentée, donc elle évite les reflets de la chambre noir de l'oeil. C'est un organe essentiel mais sans fonction visuelle directe.

   Sa vision du monde en couleurs est permise par sa rétine. Celle ci comporte beaucoup de cellules sensibles à la couleur et plus de cônes que de bâtonnets. Les boules chromatiques fortement colorées, rouges, orangé et jaune vif appartiennent exclusivement aux oiseaux diurnes. Elles se situent dans les cônes. Une vision de couleur modifie la présence des boules colorées. Les couleurs chaudes intensifiées; rouge, orange et jaune,éteignent les couleurs froides. L'aigle peut distinguer de petites proies immobiles en accentuant les contrastes entre le fond et l'animal. Par ailleurs, celui -ci est sensible à une gamme de couleur supérieur à celle de l'homme, en effet, il possède une sensibilité aux infrarouges.

                  Les boules chromatiques en jaunes de l'aigle lui permette une vision en couleur.
                         

                     3. Le poisson

   Le poisson est trichromate et n'a pas de paupières. Il possède trois sortes de pigments :

-la mélanine (noir, marron)

-la xanthine (jaune au rouge en passant par l'orange)

-la guanine (reflets argentés et métalliques)

   Certains poissons carnivores ont une vision binoculaire; une bonne vue sur de longues distances et en relief. Les autres ont une vision monoculaire, c'est à dire une vision panoramique, ainsi ils échappent facilement aux prédateurs.

   Les poissons rouges intègrent l'ultraviolet à leur vision.

   La vue dépend aussi beaucoup de l'environnement; dans les eaux claires, la vue des poissons est excellente; tandis que dans les eaux plus sombres, leur vision diminue. Egalement leur vision en couleurs dépend de la profondeur.

                

                     4. Comparaisons

l'homme le chat l'aigle les poissons
caractéristique de l'oeil simple fovéa area centralis double fovéa, peignes, boules chromatiques 0
champs de vision 180° 287° 270° certains prédateurs: 180°
chromatisme (nombre de cônes) trichromate (3 cônes) dichromate (2 cônes; pas la couleur rouge) trichromate (3 cônes) (infrarouge) trichromate (ultraviolet)
nombre de pigments 3 2 2 3
vue diurne et nocturne nocturne diurne diurne et nocturne

   Ce tableau compare la vision de différents animaux à l'homme. On peut voir que sur certains points, nous avons quelques ressemblances avec les animaux !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site