Message au cerveau

Comme nous l'avons vu dans ces 2 précédentes parties, la perception en couleur est rendu possible grâce au mécanisme de l'oeil mais le cerveau aussi intervient dans la vision en couleurs.

L'oeil a une fonction bien définie, celle de recevoir et de transformer les vibrations électro-magnétiques de la lumière en influx nerveux transmissibles au cerveau. En effet, "une transmission" de la rétine par le nerf optique est véhiculée dans les prolongements neuronaux sous forme d'impulsions électriques jusqu'au cerveau. Un message nerveux se forme.

Après avoir traversée la cornée, la lumière va tapisser le fond de l'oeil donc va atteindre la rétine. Les rayons lumineux vont alors être captés par certaines cellules : les cellules photoréceptrices (cônes et bâtonnets) qui ont la capacité de transformer les influx lumineux en influx nerveux. Ces influx nerveux vont alors être transportés au cerveau par l'intermédiaire du nerf optique. Des messages se forment donc. Ces messages sont analysés par le cerveau, plus exactement au niveau du cortex visuel dans le lobe occipital qui se trouve à l'arrière de celui-ci. Le lobe occipital transforme le message lumineux en images réellement perçues par le cerveau.

Le passage de l'influx nerveux en provenance de la rétine dans le cerveau passe par :
- tout d'abord la rétine,
- puis continue à travers le nerf optique qui transmet l'information de la rétine au chiasma optique,
- le chiasma optique, partie du cerveau où les 2 nerfs optiques se croisent,
- les bandelettes optiques (ou tractus optique), prolongement du nerf optiques qui sont constituées de fibres nerveuses se terminant dans le corps genouillé,
- les corps genouillés latéraux qui traitent l'information provenant de la rétine,
- et par les radiations optiques voies conduisant les corps genouillés au cortex visuel.

 

Passage du message nerveux dans le cerveau

Le cortex visuel primaire occupe le lobe occipital du cerveau et est capable de traiter les informations visuelles qui lui parviennent.
Le cortex est divisé en plusieurs aires corticales spécifiques (V1, V2, V3, V4 et V5). Il n'est pas nécessaire d'expliquer la fonction de ces aires corticales car cela ne nous intéresse pas, or on peut ajouter que l'aire corticale V4 est chargée du traitement des formes et des couleurs.

Ainsi, le monde que nous percevons en couleur est rendu possible grâce à la composition de nos yeux, au fonctionnement de la rétine et aussi à la traduction du message par le cerveau.

Toutefois on se pose la question de savoir si les animaux perçoivent pareil que l'homme. Est-ce que la vision en couleurs des animaux est-elle la même que chez les humains ? Existe t-il des animaux possèdant une acuité visuelle plus grande que l'homme ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×